Header Image
Home / 3ème pilier 3a – Lié

3ème pilier 3a – Lié

 

Qu’est-ce qu’un 3ème pilier ?

Avec la crise boursière et le recul des rendements sur les marchés financiers, les assurances vie, également appelées 3ème pilier 3a ou 3b, sont devenues le type de placement préféré des citoyens en Suisse.

En effet, les assurances vies offrent une souplesse et une sécurité que peu de placements proposent. En cas de besoin, vous pouvez l’utiliser comme garantie votre résidence principale, comme protection financière contre tout risque imprévisible de la vie ou pour protéger ceux que vous aimez. De plus, elles permettent d’importants avantages fiscaux octroyés par la commune, le canton et la Confédération.

Le 3ème pilier lié (3a)

Un 3ème pilier peut être souscrit par toute personne travaillant en Suisse, frontaliers compris. La durée du contrat entre l’assuré et l’assurance lors de la souscription d’un 3ème pilier lié, soit de type 3a, est fonction de l’âge de la retraite: 64 ans pour les femmes et 65 pour les hommes.

Par contre, ce contrat permet de retirer les fonds du 3ème pilier lié après trois ans de contrat au minimum, pourvu que vous remplissiez une des conditions suivantes:

  • Vous quittez définitivement la Suisse
  • Vous vous lancez dans une activité indépendante
  • Vous achetez votre résidence principale
  • Vous êtes âgé de 59 ans pour les femmes et de 60 ans pour les hommes

Lors de la souscription d’un 3ème pilier 3a, le preneur d’assurance, la personne assurée et le payeur de prime sont une seule et même personne. En cas de décès, les bénéficiaires du contrat sont désignés par une clause légale selon un ordre précis :

1) Le conjoint survivant ou le partenaire enregistré survivant

2) Les descendants directs ainsi que les personnes à l’entretien desquelles le défunt subvenait de façon substantielle

3) Les parents

4) Les frères et sœurs

5) Les autres héritiers

En outre, le 3ème pilier 3a permet de bénéficier d’avantages fiscaux: pour un salarié, la somme maximale déductible se monte à CHF 6’768.- par année civile, alors qu’un indépendant peut déduire 20% de son revenu net d’exploitation avec une limite de CHF 33’840.- par année civile.

Au terme du contrat, un impôt de 5% à 7% sera perçu sur le capital et les intérêts.

Chez Les Collectives Neuchâteloises, nous prendrons le temps d’analyser votre situation personnelle et financière afin de définir ensemble votre capacité à épargner et vos besoins à terme.

 

 

   Demander une offre

Top